, et 2015-02-27

« Le château » comme l’appelaient autrefois les Montreuillois, abrite depuis le début du XXe siècle le Musée de l’histoire vivante de Montreuil. Seul musée de l’histoire ouvrière et sociale en France, il propose une vision quotidienne, humaine et depuis le Parc Montreau où il est situé, une belle vue sur la banlieue environnante.

Musée associatif créé à la fin des années 1930, Le Musée de l’histoire vivante de Montreuil dispose d’une collection de près de 70 000 pièces, affiches, photos, illustrations, magazines, manuscrits, liés à l’expression sociale et ouvrière, de 1789 aux années 1970.
On y trouve par exemple une émouvante collection de photos de famille prises par Victor Hugo, les tirages originaux de portraits photographiques de Jean Jaurès réalisés par l’atelier Nadar. Des manuscrits et des écrits de Jules Vallès (alors exilé à Londres) y côtoient ceux de Louise Michel (dont le fameux poème Les œillets rouges écrit en hommage à son amant Théophile Ferré).

Fer, réveille toi !
Le couteau gravé d’un squelette et de l’inscription « Hierro despiertate » (fer, réveille toi !) réaction du peintre Goya à l’invasion sanglante de l’Espagne par les troupes napoléoniennes, jouxte d’étonnantes reliques, tel ce bout de pain de la révolution de 1789 ou ces cheveux de Théophile Ferré encadrés. Une série de caricatures antisémites liées à l’affaire Dreyfus, des gravures anglaises ou allemandes éclairent à leur manière certains pans d’histoire.
Lithographies, gravures, affiches, revues, assiettes, boutons… Les multiples objets évoquent l’intimité d’une histoire ouvrière parfois peu connue. Ils permettent de mieux appréhender une mentalité qui se construit au fil des décennies.
Ces collections sont en partie présentées temporairement lors d’expositions thématiques et de conférences organisées par le Musée de l’histoire vivante de Montreuil.

expo2Femmes en métiers d’hommes
Depuis le 17 janvier 2015, le Musée de l’Histoire Vivante propose une exposition Femmes en métiers d’hommes. L’histoire des femmes au travail est illustrée de cartes postales, de photographies, de films, de « unes » de presse, des manuscrits. Une histoire visuelle qui montre l’érotisation, la célébration, la moquerie ou l’hostilité avec laquelle sont appréhendée les revendications des femmes à exercer des métiers dits masculins.

En savoir plus ? Le Musée de l’Histoire vivante de Montreuil
Musée de l’Histoire vivante – Parc Montreau
31, Boulevard Théophile Sueur, 93100 Montreuil
01 48 70 61 62
tarifs des expositions : 2 euros

[mapsmarker marker= »2″]

 

Merci à l’OFFICE DU TOURISME DE MONTREUIL pour son aide et sa collaboration.

 

Vue du parc Montreau à Montreuil

Vue du parc Montreau à Montreuil

Cellule réalisée dans une boite d'allumettes réalisée par un résistant incarcéré à la prison de la santé vers 1940
Cellule dans une boite d’allumettes réalisée par un résistant vers 1940

Manuscrit du poème de Louise Michel "Les œillets rouges"

Manuscrit du poème de Louise Michel « Les œillets rouges »

Boite-objet de la Révolution Française de 1789 contenant un crâne sculpté comme symbole d'égalité

Boite-objet de la Révolution Française de 1789 contenant un crâne sculpté comme symbole d’égalité

Caricature antisémite relative à l'affaire Dreyfus, issue de la série "Le musée des horreurs" de Victor Lenepveu. Ici, Zola, "Le roi des porcs", barbouille la France de "caca international" !

Caricature de la série « Le musée des horreurs » de Victor Lenepveu présentant Zola, « Le roi des porcs », barbouillant la France de « caca international » !

Caricature anglaise du 19e siècle

Caricature anglaise du 19e siècle

Gravure anglaise du 19e siècle présentant le portrait du duc de Norfolk

Gravure anglaise du 19e siècle présentant le portrait du duc de Norfolk

Caricature anglaise du 19e siècle montrant le Premier Ministre de l'époque dévorant la flotte française

Caricature anglaise du 19e siècle montrant le Premier Ministre de l’époque dévorant la flotte française

Sabots éclaboussés de sang que portait Lucien Sampaix lors de sa mise à mort par les allemands

Sabots éclaboussés de sang que portait Lucien Sampaix lors de sa mise à mort par les allemands

Photographie de Victor Hugo avec pour sujet sa femme et ses deux filles

Photographie de Victor Hugo avec pour sujet sa femme et ses deux filles

Exemplaire avant publication du livre de Prosper-Olivier Lissagaray, "Histoire de la commune", annoté et corrigé par Karl et Éléanor Marx

Exemplaire avant publication du livre de Prosper-Olivier Lissagaray, « Histoire de la commune », annoté et corrigé par Karl et Éléanor Marx

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

*

1 Commentaire

  • je prépare un ouvrage sur l’exil de Buonarroti à Bruxelles; je souhaiterais connaître les ouvrages que vous possédez sur ce sujet. Je suis un « vieux » visiteur de votre musée: je suis venu en 1962 et j’y avais vu des lettres de Babeuf et Buonarroti. Possédez-vous des archives? Je voudrais aussi connaître la liste des fondateurs en 1939 (?) , à part Soboul bien sûr.
    Bien merci et Salutations. Bernard D. Bruxelles