, et 2012-10-16

Grâce à l’engagement de bénévoles, l’Assemblée Citoyenne des Originaires de Turquie (ACORT), donne des cours de français à des migrants. Et leur offre l’occasion de sortir de la solitude qu’impose leur statut.

POUR ALLER PLUS LOIN
ACORT (Assemblée Citoyenne des Originaires de Turquie)
www.acort.org

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

*

1 Commentaire

  • De la langue comme outil. Toutes ces éternelles discussions sur la langue m;ont fait méditer sur l’aspect identitaire qui s’y attache. Mis à part le coté utilitaire d’une langue, celle-ci constitue un signe fort d’appartenance